Actualités

LE MRC EST CONTRE LA REFORME TERRITORIALE

MRC23/07/14

Ne croyant pas au Nirvana européen et fédéraliste, le MRC vote « contre » la réforme territoriale. Les trois députés MRC (Marie-Françoise Bechtel, Christian Hutin et Jean-Luc Laurent), ont décidé de voter « contre » la réforme territoriale, présentée aujourd'hui aux députés. Ce choix s'appuie sur une réflexion longuement mûrie. La question des frontières administratives n'étant en réalité que secondaire. Le fond du problème étant de savoir ce que l'on veut faire du paysage institutionnel de notre pays et du sens que l'on veut donner à l'action publique, ainsi qu'à ce que signifie la République. Nous ne pensons pas que cette réforme permettra de réaliser la moindre économie. Réformer pour réformer n'a aucune utilité. Bouleverser le paysage institutionnel français, alors que le pays est en pleine tourmente et que les priorités de nos concitoyens sont l'emploi, le logement, les retraites et la protection sociale, revient à confondre vitesse et précipitation. Fiscalité, compétences, rôle des départements auxquels le MRC est très attaché, clause de compétence générale, articulation entre collectivités locales (métropoles, intercommunalités, communes), adaptation du pouvoir réglementaire…tout cela ne nous convient pas. Le MRC est attaché à l'identité territoriale, de la commune en passant par le département jusqu'à la Nation. Le sens profond de notre identité institutionnelle et politique se trouve là. Evidemment cela n'interdit en rien de s'organiser à d'autres échelons, mais s'il s'agit de se fondre dans un paysage dont l'objectif est d'atteindre un éventuel Nirvana européen et fédéral, le MRC n'en sera pas. C'est une erreur politique majeure. Christian HUTIN Député du Nord Vice-président de la commission des Affaires sociales Maire de Saint Pol sur Mer