Actualités

Moyens aux soignants, vaccination massive et stop à la stigmatisation

Divers23/02/21

Je tiens tout d'abord à faire part de mon soutien et de ma solidarité avec l'ensemble des maires de la Communauté urbaine de Dunkerque et du président de la CUD. Il convient de se souvenir que les collectivités locales furent à l'avant-garde dans l'établissement de "zones tests" permettant de dépister le virus dont nos concitoyens étaient peut-être porteurs. C'est également à Dunkerque qu'un laboratoire de biologie fut parmi les premiers en France à cribler les variants anglais, Sud-africains et Brésiliens. Très rapidement, nous avons donné l'alerte en direction des autorités gouvernementales. Force est de constater qu'on a refusé de nous entendre.

 

Aujourd'hui, cette politique du "stop and go" n'amène rien. Or il n'y a que deux seules vérités face à cette pandémie, tout d'abord donner aux soignants de véritables moyens. Humains, techniques, financiers et surtout de reconnaissance face aux sacrifices qui sont les leurs. Ils méritent toute notre considération et celle de l'Etat en premier lieu. Ensuite une campagne massive de vaccinations seule à même d'enrayer l'épidémie sur la longue durée. C'est l'unique possibilité cohérente et responsable pour mettre un terme à un tel drame.

 

Je tiens également à m'insurger contre ce qu'il faut bien apeller une campagne de stigmatisation du dunkerquois, insupportable à mes yeux. Je connais bien le monde du carnaval et je sais à quel point les carnavaleux ont fait preuve d'un civisme exemplaire et d'un véritable sens des responsabilités. Nous n'avons pas besoin qu'un certain nombre de mandarins lillois, peut-être en mal de publicité, nous fassent part de leurs considérations par ailleurs totalement déconnectées de notre réalité locale.

Plus que jamais, j'appelle mes concitoyens à la plus grande prudence. Respectons les gestes barrières, ayons confiance en l'avenir, les beaux jours reviendront.

 

Christian HUTIN

Député du Nord

Vice-président de la commission des Affaires étrangères